- Vous avez dit hasard ? -



Nous sommes à Béatrice, une petite ville du Nébraska , en 1950. La petite chorale du village devait se réunir ce soir-là comme à l'habitude, vers 19h15. Pendant l'après-midi le révérend Walter Klempel s'était rendu à la chapelle baptiste pour allumer le poêle en prévision de la répétition du soir. Lui, sa femme et sa fille, qui sont membres de la chorale n'arrivent jamais en retard. 

**Cependant ce soir-là Mme Klempel s'aperçoit juste avant le départ que la robe de sa fille est défraîchie , elle prend donc le temps de lui en repasser une autre. Voilà cependant qui met toute la famille en retard.

**Au même moment Ladona Vandegrift, une autre membre de la chorale préparait son examen de mathématique de fin d'année et s'obstinait à régler un problème de géométrie qu'elle n'arrivait pas à résoudre. Mal à l'aise la jeune femme fit au plus vite, car elle était toujours en avance habituellement pour la pratique de chant. 

**Mauvaise soirée pour les membres du choeur, Royena Estes et sa soeur étaient prêtes à temps mais, voilà que leur voiture refuse de démarrer, Royena appela donc Ladona pour se rendre avec elle à la chapelle. Cette dernière accepta avec plaisir mais les soeurs durent attendre qu'elle règle ce fameux problème de géométrie et tout ce beau monde se mit en retard. 

**Une autre membre de cette même chorale, Mme Léonard Schuster, qui arrivait généralement à 19h20 accompagnée de sa petite fille, Susan, se mit également en retard ce soir là car elle avait dû se rendre auprès de sa mère pour aider celle-ci. 

**Sans savoir pourquoi Herbert Kips, quant à lui, tourneur de métier, se mit à écrire une lettre importante, juste avant son départ pour la pratique de chant. Une impulsion puissante le fit s'asseoir à ce moment-là et il se mit à composer ce courrier, ce qui le mit aussi en retard. 

**Cette soirée du premier mars étant fraîche, par pure paresse, Joyce Black, quant à elle, resta le plus tard possible dans son appartement chauffé avant de se rendre à la chapelle. 

**Pour sa part, le mécanicien Harvey Ahl avait la charge de ses deux fils, ce soir là, sa femme s'étant absentée. Il avait décidé d'amener avec lui les deux enfants à la pratique de la chorale, mais le temps de les faire manger, de bavarder, il s'aperçut qu'il serait ( lui aussi) en retard, tant pis.

**Marilyn Paul, elle, a un rôle assez important, c'est elle qui dirige l'harmonium de la chorale elle avait donc projeté de se rendre à la chapelle une demie-heure à l'avance afin d'être prête et de bien préparer son instrument. Elle s'accorda cependant une petite sieste après le souper et sa mère la réveilla à 19h15 seulement, ce qui laissait à peine le temps à la jeune femme de s'habiller pour ne pas être en retard. 

**Et Mme Paul, la mère de Marilyn, qui, elle, dirigeait la chorale, fut en retard... parce que sa fille l'était ! Curieusement ce soir-là , elle n'avait pas eu le courage de la réveiller plus tôt de son somme. 

**Du groupe de la chorale, il ne restait plus que deux écolières voisines qui font généralement le chemin ensemble, Lucille Jones et Dorothy Wood. Mais ce soir-là, Dorothy attendit Lucille qui voulait absolument finir d'écouter une émission radiophonique avant de partir. Cela les mit en retard.

Voilà donc 15 personnes ( si l'on exclut les enfants de Mr Kipf) qui sont habituellement à l'heure pour leur pratique de chorale de 19h30, la plupart sont même habituellement en avance sur l'heure. À 19h25 exactement, ce soir-là, la chapelle baptiste explosa ! Les murs se disloquèrent et la toiture tomba sur les bancs, il est hors de tout doute que toutes les personnes qui auraient été présentes dans le bâtiment auraient été tuées sur le coup. Les pompiers conclurent, par la suite, que du gaz provenant d'une fuite dans une canalisation souterraine s'était inflitré dans l'église, accumulé dans la chapelle, pour finalement exploser au contact du poêle allumé. Un tel nombre de coïncidences est-il possible, mathématiqueent parlant ? Il faut noter que ce n'est pas une seule cause de retard pour tous (par exemple un pont ou une route effondrée ) qui est à discuter, mais plusieurs petits facteurs différents qui ont retardé chacune de ces personnes. Sincèrement pour les sceptiques et les gens qui ( comme moi) cherchent des explications logiques à divers faits étranges, dans celui-ci que reste-t-il comme explication si ce n'est ... le doigt de Dieu ?




- Haut de page -

 



Créer un site
Créer un site