LA COMMANDERIE DE GREOUX LES BAINS

A 15 kilomètres à l'est de Manosque, sur la N 252, sur le plateau de Valensole, les champs de céréales et de lavandins s'étendent à perte de vue, dominés de temps à autres par les noires échines tordues de vieux amandiers, derniers survivants d'une agriculture provençale traditionnelle aujourd'hui complètement révolue. On se croirait en pleine page de Giono. Pas étonnant, c'est bien là que le romancier de la Provence a enraciné une bonne part de ses drames.

Ville d'eaux depuis la plus haute antiquité, avec sa source sulfureuse à 37°, son établissement thermal troglodyte connaît un vif succès qui n'est que l'écho de celui que lui accordèrent déjà les Romains. Une piscine thermale du I° siècle ainsi qu'une stèle aux nymphes de 176 av. JC ont été d'ailleurs découvertes sur le site.

Construite en hémicycle autour d'une commanderie templière, sur un éperon rocheux, Gréoux garde son caché impressionnant de sentinelle médiévale. La forteresse de Gréoux-les-Bains, ne date dans son état actuel que du XIVème siècle.

Ici vous découvrirez cette ancienne commanderie templière en voie de restauration. Bruits de pas, manifestations ectoplasmiques, apparitions de silhouettes sur les murs dont furent témoins plusieurs jeunes gens campant dans l'édifice en 1971, telles sont les caractéristiques de la grande hantise de Gréoux. On a également signalé à Gréoux de nombreuses observations de boules lumineuses « dont l'une semblait protégée par un écran de flammes ». fantômes ou O.V.N.I. ?

 



Créer un site
Créer un site