LA MAISON HANTEE DE BARNSLEY

"Quelque chose a appuyé sur ma nuque...!"

Michel White venait de s'installer avec sa femme Helga et le fils de celle-ci, Garry, dans une maison de Harborough Hill Road, à Barnsley, dans le Yorkshire, un comté du Nord-Est de l'Angleterre. Il y avait dans la famille, deux jeunes enfants, Steven 4 ans, et Michelle 11 mois. Garry, lui, avait 10 ans. L'emmenagement avait eu lieu le 11 août 1965. Une semaine venait de s'écouler quand les époux et Garry entendirent, un soir, frapper au mur, derrière un vaisselier. Les coups faisaient vibrer les pièces de porcelaine à l'intérieur du meuble. Derrière le mur il y avait l'escalier qui menait au 1° étage où dormaient les enfants. Les White ne furent pas effrayés par ces bruits insolites et n'y attachèrent pas une grande importance, du moins pour la première fois. Il n'en fut pas de même lorsque les coups et d'autres incidents, non moins étranges, se produisirent avec insistance pendant 10 semaines.

Mrs White en arriva bientôt à avoir peur de rester seule dans la maison, le soir, ce qui poussa le mari à se rendre au bureau du logement pour réclamer une autre demeure. Michel se trouvant dans la salle de bains, un jour, entendit 4 coups lents et forts venant de la porte. Une autre fois le père et Garry entendirent des coups provenant de l'intérieur du buffet en bois dans la cuisine. Un autre jour, ce fut la mère et Garry qui entendirent les coups. Il y eut parfois aussi des bruits de pas et le jeune homme s'en plaignit. Au début d'octobre, Mrs White préparant le repas dans la cuisine, entendit des sanglots et des gémissements venant du premier étage où il n'y avait personne, bien entendu. Tantôt quelqu'un semblait courir en rond dans la chambre libre du premier étage. Une autre fois, la mère et son fils virent la poignée de la porte tourner. Quelques jours plus tard, le petit Steven tendant la main pour saisir un couteau - la famille étant à table pour prendre le thé - Soudain le couteau s'échappe, contourne le sucrier et s'arrête à 50 centimètres de l'enfant.

Une autre fois, c'est la mère qui tient 2 casserolles, une dans chaque main, soudain elles lui sont arrachées par une force irrésistible qui les fait voler à travers la cuisine sur une distance de près de trois mètres, l'une atteignant le mari derrière la tête, l'autre tombant à terre avec un grand fracas. Il y eut plus extraordinaire encore : une tentative de noyade contre Garry. La mère étant malade, son fils l'aidait dans les travaux ménagers à genoux sur un tabouret, il lavait la vaisselle dans l'évier. Tout à coup, Michel White entend un gargouillement, se retourne et voit le jeune garçon la figure dans l'eau, se débattant pour en sortir, s'agrippant des deux mains au rebord de l'évier. M. White bondit et parvint non sans-mal, à dégager Garry. "Quelque chose a appuyer sur ma nuque" raconte le jeune garçon.

Je recherche actuellement à savoir comment l'histoire se termine et si la maison est occupée. Si vous avez des renseignements, merci de m'en faire part. 

- Haut de page -

 



Créer un site
Créer un site