OVNI - Hudson Valley - 1983/1988

Vallée de l'Hudson :

Le 24 mars 24, 1983, un très grand nombre de gens ont vu un, ou plus probablement deux OVNIS dans un secteur de l'état de New York. Combien de personnes exactement l'ont vu n'est pas connu, mais la ligne téléphonique directe mise en place après ces observations par une équipe d'ufologue du CUFOS a enregistré 300 appels de témoins pour cette soirée là. 

Voici un de ces témoignages de cette nuit.

A quelques kilomètres de distance des lieux de la spectaculaire observation une semaine auparavant à Brewster, état de New York, le trafic routier s'est arrêté à nouveau, sur la même route inter-états 84: un objet étrange était figé au-dessus de cette route et des automobilistes se sont arrêtés pour l'observer. Parmi les témoins qui ont publiquement rapporté leur expérience, se trouvait Andi Sadoff, qui était dans la police de New Castle depuis 5 ans et également chargée d'instruction dans les affaires criminelles contre l'enfance au moment de son observation.Andi Sadoff était en patrouille de police avec son partenaire cette nuit, dans la région de New Castle. Elle a dit :

"Je travaillais sur une patrouille de minuit à 4 heures du matin, et utilisais le radar pour détecter les voitures en excès de vitesse".


A 21:00, le central téléphonique de New Castle avait déjà reçu des appels téléphoniques signalant un OVNI, mais le policier standardiste ne voyait pas ce
qu'il aurait du faire et a ignoré ces appels sans prévenir personne. Andi était garée sur Cross Bridge Road, avec une haute colline sur sa gauche.

"J'ai regardé vers le ciel et j'ai vu, venant de l'est et allant vers l'ouest, une série de lumières. D'abord j'ai pensé que c'était un avion, c'était vraiment loin dans la distance, tout à fait lointain. Mais c'était vraiment trèS grand."

Elle a déclaré aux ufologues du CUFOS :

"Tout d'un coup d'une colline j'ai vu une rangée, très large, de lumières blanches formant un demi de cercle. Cela venait de juste au-dessus de la crête et cela a capté mon attention parce que c'était tellement grand."

Elle parlera de la couleur des lumières :

"Comme je me le rappelle, il y avait la plupart du temps des lumières blanches, mais il y avait des feux verts également. Cela alternait, des lumières vertes et blanches. Ca c'est approché de mon véhicule, et pendant qu'il approchait mon véhicule, il s'est arrêté, et il a semblé planer, stationnaire."

Elle a déclaré aux enquêteurs du CUFOS :

"Il a alors tourné vers la gauche en commençant à venir vers là où j'étais garé. J'ai commencé à secouer ma tête, pensant que c'était étrange parce que je n'entendais aucun bruit et que cette chose était grande. Elle est alors passé au-dessus de mon véhicule et s'est dirigée vers la ville. Puis environ quatre minutes plus tard, elle est revenue dans ma direction. Elle s'est de nouveau tourné vers ma voiture, mais cette fois elle était beaucoup plus bas. La façon dont l'objet s'est déplacé, était très doux, comme si il glissait. Quand il est revenu j'ai mieux pu voir sa forme. Il avait la forme d'un V avec des lumières blanches sur le haut et des lumières vertes au-dessous. Il volait vers moi et s'est dirigé droit sur ma voiture. Donc j'ai regardé hors de la fenêtre et j'ai fermé les portes a clé. Cette fois il était très bas. J'ai sorti ma tête par la fenêtre et il s'est arrêté juste au-dessus de ma voiture."



Andi Sadoff

Les lumières étaient maintenant au-dessus d'elle pour la deuxième fois et Andi Sadoff a dû se pencher en avant sous le pare-brise de la voiture pour regarder les lumières vers le haut [um].

"Il n'y avait aucun son, et je regardais cette chose et je me disais, qu'est-ce que c'est? Quand j'ai mis ma tête hors de la fenêtre et ai regardé en l'air, c'était énorme. Il alors plané là pendant environ 20 secondes, et je pouvais voir une masse qui était très grande. Derrière lui, c.-à-d., derrière les lumières, je pouvais voir un grand objet solide." Elle a indiqué qu'il n'y avait pas de son du tout.

"Il n'y avait aucun bruit, et je regardais cette chose et que pensais, qu'est-ce que c'est? Quand j'ai mis ma tête hors de la fenêtre et ai regardé en l'air, elle était énorme. Il n'y avait toujours aucun bruit du tout, et je me disais, ça n'est pas possible, qu'est ce qui se passe ici? donc j'ai pris la radio et j'ai fait un appel à un des autres gars et ils ont dit qu'ils ont reçu un sacré nombre d'appels à ce sujet. L'objet a alors commencé à se déplacer à nouveau et s'est dirigé vers au-dessus de la crête, et c'était fini."

Des années après, elle le répétera encore :

"La chose dont je me rappelle le plus est que j'ai été stupéfaite qu'il n'y avait aucun bruit. Il n'y avait aucun ronflement, il n'y avait aucun bruit de moteur. Il était absolument silencieux. J'étais assise là à le regarder, et je n'étais pas effrayée, j'ai été juste stupéfaite, c'était tout simplement étrange et je ne savais pas ce que c'était. D'où est-ce que ça venait ? Je pense que j'étais essentiellement curieuse au sujet de ce que cela pourrait être. Vous savez, passionnée à trouver ce que ce la pourrait être, peut-être est-ce ceci, peut-être est-ce cela, peut-être une chose du gouvernement... Mais je n'ai pas été effrayé. J'ai essayé de comprendre ce que c'était, il n'y avait pas le moindre bruit venant de cette chose."

Graph'E.T. d'un témoin.

A peine quelques secondes plus tard, le silence a été rompu par un autre officier de police rapportant sur la radio qu'il observait quelque chose d'incroyable et qui demandait que quelqu'un d'autre lui soit envoyé sur les lieux. Andi Sadoff a pris le microphone et a immédiatement répondu:

"Unité 5 à la base, je le vois aussi, il plane au-dessus de ma voiture. Je le suis."

Elle a donc mis en marche sa voiture. Elle a rapporté:

"Lorsque j'ai commencé à transmettre par radio il a commencé à déplacer, très lentement, presque comme en flottant. Et nous l'avons suivi. Nous l'avons suivi jusqu'à ce qu'il ait disparu au loin dans les collines. Il n'y avait aucun secousse ou faux mouvement ou bascule dans un sens ou l'autre de ses lumières. Il était parfaitement stable."

La durée totale de son observation avait été de 8 minutes. Elle a donné une estimation de la taille de l'OVNI: tendez les bras, écartez les mains de 60 centimètres. L'OVNI aurait tout juste tenu dans cet intervalle. Les enquêteurs du CUFOs lui ont demandé si elle avait par hasard eu la présence d'esprit d'utiliser son radar portable, mais ce n'a pas été le cas: elle leur a expliqué qu'elle avait été trop stupéfaite pour y penser. Comme souvent lors d'une observation d'OVNI impressionnante, appareils photos, caméras et autres appareils éventuellement à portée sont simplement oubliés. Un ufologue travaillant sur ce sujet a pu évaluer qu'il y a moins d'une chance sur mille qu'un témoin d'OVNI ait un appareil à sa portée au moment de l'observation et pense à s'en servir. Il se trouve justement que pour les quelques milliers d'observations dans la vallée de l'Hudson, il existe deux films et trois ou quatre photos connues.

VIDE'OVNI 1983


Quant aux radars civils et militaires, il ne faut pas y songer. Si ce n'est pas un avion civil qui émet un signal lui-même par son transpondeur, les
radaristes civils ne l'ont pas sur leur écran. S'il vole lentement, les radars militaires l'éliminent logiquement, faute de quoi leurs écrans seraient encombrés d'échos de voitures et de camions. Et un objet volant bas dans les collines n'est tout simplement pas détecté, c'est pourquoi les avions et les missiles d'attaque au sol utilisent le vol à basse altitude pour ne pas être repérés. On a naturellement présenté à Andi Sadoff la théorie que certains des observations dans la vallée de l'Hudson auraient été provoqués par un groupe de pilotes volant en formation pour créer un canular. Elle a rejeté cette idée :

"Je ne vais pas essayer de dire ce que c'était, je ne sais pas ce que c'était. Je sais que ce n'était pas des avions."

Quand elle est revenue au commissariat de police, le sergent lui a indiqué que tout le secteur avait repéré l'OVNI. Par la suite, les chefs de la police ont affirmé que l'OVNI avait été une formation d'avions ultra-légers motorisés (ULM), mais comme les autres témoins, elle a répondu que c'était impossible. Elle avait vu un objet solide unique, avec une masse, et des lumières dessus, et non des lumières séparées de plusieurs avions. Et il était silencieux, stationnaire pendant des minutes, quelque chose d'impossible pour des avions.

VIDE'OVNI 1984


AUTRE TEMOIGNAGE :

Le témoin est Ed Burns, de Yorktown Heights, ingénieur en informatique et cadre supérieur chez IBM, en retraite maintenant. A la période de l'observation, Burns gérait de gros contrats de la compagnie avec le Japon et l'Amérique du Sud.La nuit du 24 mars 1983, approximativement au même moment où Andi Sadoff suivait l'OVNI, Ed Burns roulait près de Millwood dans la direction nord, dix miles au nord-ouest de l'emplacement de Sadoff, sur la Taconic Highway dans le comté de Westchester, état de New York, quand il a remarqué que son autoradio crépitait, et a repéré une formation de lumières au loin vers sa droite. Il a dit :

"Tout d'un coup, j'ai eu un bon nombre de crépitements statiques sur la radio. Et j'ai pensé que peut-être j'étais sur le mauvais canal et j'ai de nouveau tourné le cadran. C'est à ce moment que j'ai regardé en l'air et ai vu cet engin."

Il a dit aux enquêteurs du CUFOS :



Burns

"Pendant que je continuais à conduire, les lumières sont devenues plus profondes. Ensuite elles sont venues juste au-dessus de ma voiture. J'ai éteint la radio, j'ai descendu la vitre, et j'ai regardé dehors cet engin énorme au-dessus de moi. Je n'ai entendu aucun bruit. Il se déplaçait silencieusement et lentement."

VIDE'OVNI de ce qui aurait pû se produire.

Il a décrit l'engin :

"C'était un engin triangulaire, en forme de chevron. Et l'arrière de ce chevron devait être aussi grand qu'un terrain de football, au moins. C'était un bloc solide d'un vaisseau en forme de chevron. Et il n'y avait aucun bruit. Il était trés bas. Il a semblé que je pourrais peut-être le toucher en jetant une pierre."

Sur le terrain avec les ufologues du CUFOS, il dira que l'objet avait des lumières tout autour de lui, avec trente à quarante lumières colorées rien que derrière.Exactement comme l'avait déclaré Dennis Sant à propos de l'OVNI vu une semaine avant, Burns a dit :

"C'était vraiment une ville volant, si vous voulez l'appeler comme ça. Je veux dire qu'il était énorme. S'il y existait quelque chose comme une ville volante, c'était une ville volante. Ce n'était pas un petit engin. Il était énorme."

Toujours aux abords de Millwood, Burns voit un groupe d'au moins une douzaine de personnes sorties de plusieurs voitures garées sur le côté de la route. Ces gens regardent l'objet. Il se gare également et rejoint ce groupe, et tous observent l'objet avec crainte. Il a dit : 

"C'était tellement choquant. Les gens étaient là juste à regarder cette chose. Je me rappelle un gars, ses yeux étaient complètement agrandis. Il me semble que je pourrais en parler pendant une heure. J'étais tellement passionné au sujet de l'engin, j'ai voulu partager ce que je ressentais alors." Et de rajouter : 



Burns racontant ce qu'il a vu.

"Quand j'ai atteint la région de Millwood, j'ai remarqué douze voitures au loin au côté de la route. Je me suis garé et alors tout d'un coup ce engin énorme était exactement au-dessus de ma voiture. C'était vraiment un choc à ce moment. Ensuite l'engin a semblé s'arrêter. Les différentes lumières colorées ont semblé s'éteindre, et seules les lumières blanches ont semblé rester allumées. Il planait un peu. Il était simplement là comme l'il nous regardait en train de l'observer. J'étais passionné par c'est engin étrange et l'homme à qui je parlais ne me répondait pas tellement il était abasourdi. Il m'a jeté un seul coup d'oeil et ensuite a regardé vers le haut vers l'engin."

L'objet se déplaçait lentement vers le nord le long de la vallée de l'Hudson. Burns était stupéfait :

"Qu'est ce que c'était? Je ne m'occupe pas d'astronomie ou de Mars, je veux dire que je ne connais pas le système solaire, mais ce dont j'avais été témoin cette nuit, et bien, ça ne vient pas de notre planète."

Et finalement l'engin a fait ce qu'aucun avion ne fait, mais quelque chose qui a été rapporté dans nombre d'observations d'OVNIS là et ailleurs. Il a expliqué :



Mars 1983

"Cet engin a été là une minute ou deux, et alors il a recommencé à se déplacer, montant le long du Taconic Parkway en suivant une sorte de "Z". Il a semblé aller très lentement, et alors tout d'un coup, il a semblé comme s'il était très lointain."

Il lui a naturellement été présentée l'histoire des pilotes qui faisaient des farces en volant en formation la nuit en ULM, et il avait eu connaissance de ceci par les journaux après son observation. Mais il a su que ce qu'il avait vu n'était aucunement des avions en formation. Il a répondu :

"Qu'est-ce que je puis vous dire? Je n'oublierai jamais cela pour le reste de ma vie. Cinq avions ? Ce n'était pas ça."
 
L'OBSERVATION DE JOHN DORAZIO ET RICHARD GLICK LE 19 JUILLET 1984 : ICI

Les enlèvements et autres contacts de l'Hudson : ICI



6 mai 1988

- Haut de page -

 
 



Créer un site
Créer un site