OVNI - La Bataille de Los Angelès -

La bataille de Los Angeles (appelée en anglais The West side story, Los Angeles air raid ou encore The Battle of Los Angeles) est le nom donné à un événement ufologique survenu en février 1942, au-dessus de Los Angeles, Californie, aux États-Unis. Plusieurs OVNI furent repérés et la DCA a ouvert le feu.

Dans la nuit du 24 au 25 février 1942, des appareils aériens non-identifiés furent repérés dans le ciel de Los Angeles. A cette époque, l'Amérique vivait dans la crainte d'une offensive japonaise sur la côte ouest, à la suite de l'attaque sur Pearl Harbor du 7 décembre 1941. Les autorités militaires pensèrent donc qu'il s'agissait d'avions japonais. Après une première observation en début de soirée, les objets furent de nouveau repérés vers 2h du matin. A 2h25 du matin, les sirènes d'alerte de la ville furent déclenchées et un black-out total fut immédiatement décrété. A 3h16, la 37e Brigade d'artillerie côtière ouvrit le feu sur les objets volants avec ses canons anti-aériens, et tenta de les visualiser avec ses projecteurs. Les tirs de DCA contre les objets inconnus durèrent presque une heure, sans résultats. Les nombreux témoins virent des boules lumineuses éviter habilement les tirs, ainsi qu'un objet plus gros, qui resta immobile un moment, avant de disparaître vers le Sud.


Le couvre-feu fut levé a 7h21 du matin. Trois civils avaient été tués par des retombées d'obus et trois autres moururent d'une crise cardiaque due au stress. Le lendemain, l'événement était à la une de toute la presse américaine. Le secrétaire d'État à la Marine, Frank Knox, expliqua l'affaire par une fausse alerte et au stress dû à la guerre. Cette explication parut simpliste à beaucoup et le journal Long Beach Independent écrivit :"Il y a une mystérieuse réticence des autorités à s'exprimer sur cette affaire et il semble que la censure soit à l'œuvre. Bien que cette affaire soit de première importance, les commentateurs n'y prêtèrent pas l'attention attendue". Il parut aussi suspect qu'une brigade côtière entière puisse voir la même chose que des centaines de témoins civils, et lui tirer dessus durant une heure, sans raison.


Pour expliquer ces événements, certains avancèrent une confusion avec un ballon météo. Cependant, cette explication est contestée, les témoignages ne concordant pas avec cette version (un ballon météo de cette taille qui resterait immobile de nombreuses minutes avant de filer à 100 km/h ?). De plus, il paraît difficile à des militaires entraînés de tirer durant une heure sur un ballon météo sans le reconnaître, ballon qui par ailleurs n'aurait pas survécu à un tel traitement. De plus, cela n'explique pas les autres objets plus petits et rapides, qui s'apparentaient à des Foo Fighters.

Une photo du phénomène fut publiée dans le Los Angeles Times. On y voit un objet cerné par les projecteurs de la DCA. Les points lumineux quant à eux sont probablement des reflets. Certains pensèrent que l'"OVNI" de la photo serait en fait une illusion d'optique due à la convergence des projecteurs, hypothèse possible mais non prouvée. Cependant, si cette hypothèse peut expliquer l'objet de la photo, elle n'explique évidemment pas le phénomène dans sa totalité.



En 1974, grâce à la loi américaine Freedom of Information Act, qui oblige le gouvernement américain à déclassifier les dossiers ne concernant pas la sécurité nationale, un mémorandum secret du général George Marshall, adressé au président Franklin Delano Roosevelt, fut rendu public. Il indique qu'il s'agissait d'avions non-identifiés n'appartenant pas aux forces armées américaines. Il hasarda l'hypothèse d'un avion civil ayant délibérément tenté de semer la panique, mais n'explique pas comment un avion civil lent aurait pu échapper une heure durant aux tirs nourris de la DCA américaine, ni comment il aurait pu rester totalement immobile plusieurs minutes.

- Haut de page -

 
 



Créer un site
Créer un site