- O.V.N.I. (Objet Volant Non Identifié) -

- LES APPARITIONS FRANCAISES (21) -

<20>

GIGNAC (13) - 2005

Passage au dessus d'un village de deux cercles lumineux superposés.
Le 10 janvier 2005 vers 23 heures, un témoin signale au B.R.I.A.de l'aéroport de Marseille le passage au-dessus du village de deux cercles lumineux
superposés. Aucune autre information disponible.
P.V. : ICI

AVIGNON (84) - 2005

Observation du passage d'une forme en boomerang.
Dans la nuit du 27 au 28 juin 2005 vers 4 heures 15, un témoin observe le passage assez lent d'une forme sombre ressemblant à un boomerang sans lumière ni
feux apparents et totalement silencieux. L'observation a duré 8 à 10 secondes environ. 5 à 10 minutes après cette observation, le témoin précise que des nappes de brouillard ainsi qu'une brise assez forte sont apparues. Aucune explication n'a été donnée à ce phénomène pour lequel nous ne diposons que très peu d'information. Une confusion avec une aéronef n'est bien sur pas à exclure.

LUZARCHES (95) - 2005

Observation d'une lumière avec un bruit sourd.
Le 13 octobre 2005 un témoin observe une forte lumière accompagnée d'un bruit sourd. Aucune autre information sur cette observation. La confusion avec un
engin motorisé est probable mais aucune vérification n'a pu être faite.
P.V. : ICI

LILLEBONNE (76) - 2005

Observation de deux points très brillants.
Un astronome amateur rapporte que le 5 novembre 2005 entre 18h41 et 18h 45, il a aperçu deux points très brillants situés à 10° à l'Est au-dessus de
l'horizon. Ces deux boules blanches avaient la grosseur et la magnitude de Mars (très visible en cette période de l'année). Leur éclat s'est progressivement et rapidement réduit pour disparaitre complètement. Les données disponibles sont contradictoires (phémonèmes fixes et se déplaçant très rapidement, durée d'observation mal définie entre 30 s et 5 mn) et ne permettent pas une enquête approfondie. Le niveau d'étrangeté est faible (il pourrait s'agir d'une rentrée atmosphérique mais les données sur la durée peu précises ne permettent pas de le conforter). Aucun élément sur la carte du ciel ne permet d'identifier ce phénomène qui est classé C.
P.V. : ICI

LE HAVRE (76) - 2006

Observation de 7 objets volants en formation.
Le 15 décembre 2006 plusieurs témoins observeront le passage d'une "formation" de 7 objets de couleur marron, sans bruit ni trainée. L'enquête a permis
d'écarter l'hypothèse de l'observation d'aéronefs civils ou militaires ainsi que de ballons. L'hypothèse du passage de petits avions de tourisme n'est pas à exclure mais n'a pu être vérifiée. Aucune explication n'a pu être apportée.

PEYREHORADE (40) - 2007

Passage de 3 objets avec une trainée de fumée.
Le 9 janvier 2007, un témoin observe le passage de 3 objets faisant de la fumée. Trop peu d'informations disponibles pour une analyse sérieuse.
P.V. : ICI

THIONVILLE (57) - 2007

Observation durant quelques secondes d'un triangle de trois points lumineux se déplaçant à grande vitesse.
Le samedi 21 avril 2007, une personne quitte ses amis vers 0h 15 pour rentrer chez lui. Alors qu'il traverse le jardin, il aperçoit dans le ciel juste
au-dessus de lui, trois points lumineux formant un triangle. Appelant ses amis, tous vont voir ce triangle qui se déplace à grande vitesse sans faire de bruit. Durant l'observation qui dure moins de 10 secondes, ils pourront voir des lumières orangées de faible intensité à chaque extrémité du triangle. L'engin se déplaçait d'Ouest en Est. Aucune autre information ne sera recueillie sur ce phénomène pour lequel nous manquons de données.
P.V. : ICI

LILLE (59) - 2007

Observation de huit lumières blanches groupées quatre par quatre.
Le 1er octobre 2007 à 7h40, un automobiliste sur l'A27, à 5,5 Km de la frontière belge observe vers l'avant de son véhicule, à 1-2 Km de lui, un PAN de
couleur gris foncé, formé de 2 ailes delta et d'une envergure supérieure à 100m. Des lumières blanches sont disposées sur la tranche arrière des ailes. Il continue à rouler 1-2 Km, puis se gare sur la bande d'arrêt d'urgence à environ 400 mètres du PAN. Ce dernier semble stationné au-dessus d'un champ à une centaine de mètres de hauteur. Au bout d'une dizaine de secondes le PAN s'incline puis s'éloigne au loin à une vitesse de 30 à 40 Km/h. Bien que le témoin n'ait pas reconnu un avion, l'enquête se tourne en premier lieu vers l'observation d'un aéronef car dans un axe voisin du rideau d’arbres se trouve l’axe d’approche des avions de l’aéroport de Lille Lesquin. D'ailleurs pendant la reconstitution, un avion en approche a été observé. La taille apparente est du même ordre que celle de l’objet observé par le témoin mais l’avion se situe beaucoup plus haut au-dessus des arbres que l’objet observé. La deuxième hypothèse émise est celle de l'observation du Thalys ou d'une rame TGV sur la ligne Lille-Bruxelles.La ligne TGV est effectivement visible depuis certains endroits de l’autoroute. Cependant cette hypothèse sera abandonnée car, depuis l’emplacement du témoin, la portion de la ligne où aurait dû se trouver le train au moment de l’observation passe en tranchée : toute observation est donc impossible même à quelques dizaines de mètres de la voie. A ce point de l’enquête et dans l'attente de nouvelles investigations, aucune explication ne peut être avancée.
P.V. : ICI

Contre-enquête Geipan : ICI


Les procès-verbaux de gendarmeries concernant les observations 2007 et 2008 sont en cours dans les bureaux du GEIPAN.

- Haut de page -

 
 



Créer un site
Créer un site