OVNI - Travis Walton - Snow Flake - 1975

Le 5 novembre 1975, A Snow-flake, à 240 km au nord de Phoenix (Arizona), vers 18 h, alors qu'il revient dans une camionnette d'avoir coupé du bois toute la journée avec ses collègues du Service des Forêts, Travis Walton observe avec ceux-ci une étrange et très intense lumière qui descend à travers la voûte des arbres : il s'agit d'un objet lenticulaire au bord de la piste faisant office de route :



A travers les arbres, nous avons vu la source lumineuse — un vrai choc — à moins de 30 m : il s'agissait d'un disque métallique suspendu au-dessus du sol, qui émettait une sorte de halo humineux. L'objet en forme de disque semble large de 6 m, et haut de 2,50 m, avec une coupole à son sommet et d'une incandescence jaune laiteuse. Il atterrit et barre la route forestière. Lorsque le camion s'arrête, Walton descend et se précipite vers l'objet sous les yeux médusés de ses 6 compagnons. Ceux-ci voient un rayon bleu-vert venir le foudroyer et le soulever du sol. Mike Rogers, le chef d'équipe, parlera d'un éclair d'énergie bleue frapper Walton dans le dos.

Les autres témoins et collègues de Travis :

Allen Davis

Dwayne Smith

John Goulette

Kenneth Peterson

Michael Rogers

Steve Pierce


Complètement paniqués, ils quittent précipitamment les lieux en abandonnant là leur infortuné compagnon. Après quelques centaines de mètres, pris de remords et après avoir vu éclair de lumière partir en flèche au-dessus des arbres, ils reviennent sur les lieux de l'incident. Walton a disparu.  Aussitôt prévenues, les autorités locales lancent des recherches pour retrouver Walton. Pendant 5 jours, la police, aidée pour l'occasion par plusieurs dizaines de volontaires, organise des battues pour retrouver Walton, mais il reste introuvable. Les policiers pensent même que les 6 ouvriers avaient tué Travis.



Le 10 novembre, en fin de journée, le beau-frère de Travis reçoit un appel téléphonique en PCV, il s'agit de Travis qu'il l'appelle d'une cabine
publique à quelques kilomètres de là. On retrouve sur place Travis Walton, entièrement nu, désorienté et en état de choc, amaigri et déshydraté (comme le confirmera un examen médical ultérieur). Incapable de se souvenir de ce qu'il a fait pendant ces cinq jours et obsédé par des images terrifiantes d'œil le fixant, Travis accepte de se soumettre à une séance d'hypnose régressive afin de faire "remonter" les souvenirs de cette période.




"J'étais couché sur une table... Je voyais au-dessus de moi plusieurs créatures étranges. Pris d'une crise d'hystérie, je me suis débattu, parvenant à les repousser. Mais une grande faiblesse m'a soudain saisi et je me suis effondré. Il m'ont replacé de force sur la table et m'ont collé un masque sur le visage. Alors, j'ai perdu connaissance." Suite à la séance, Travis racontera l'histoire suivante : Après avoir perdu connaissance sur la route, il se réveille dans une pièce entouré de trois créatures d'1m50 de haut qu'il décrira comme ressemblant à des "fœtus". Pris de panique, il repousse violemment les trois créatures et tente de s'échapper de la pièce par une porte.



Il débouche dans une pièce plus grande où se trouve un siège, ainsi que plusieurs leviers de commande. Une créature, de forme
beaucoup plus humaine et portant un casque, entre alors dans la pièce et guide poliment Travis vers une autre pièce mais refuse de répondre à toutes les questions qu'il lui pose. À peine entré dans la nouvelle pièce, on lui met un masque respiratoire sur le visage et il perd de nouveau conscience. Lorsqu'il revient à lui, il a juste le temps de voir l'OVNI disparaître.

 

    * Un médecin local confirma l'état d'extrême désorientation et de déshydratation sévère dont souffrait Travis lorsqu'on le retrouva le 10 novembre.

    * Lors des nombreux interrogatoires que subirent Travis et ses collègues, leurs témoignages ne purent être pris en défaut et ne varièrent jamais.

    * Travis Walton accepta de se soumettre au test du détecteur de mensonge et le réussit haut-la-main. Pour l'expert qui mena le test, Travis disait la vérité ou, du moins, croyait la dire.


ENQUETE

Les premiers sur les lieux sont le Dr. Lester Stewart du GSW et le J. Allen Hynek, représentant alors le CUFOS, qui interrogent la famille Walton alors que Travis est encore "disparu".

Un mémo du GSW fait la synthèse suivante :  Walton n'a jamais embarqué dans l'ovni. Cet fait est soutenu par les 6 témoins et les résultats du test au polygraphe
La famille Walton dans son ensemble a eut une histoire continue avec les ovnis. Les garçons Walton ont signalé avoir fait 10 à 15 observations d'ovnis
distinctes (très élevé).
Lorsque Duane a été interrogé sur la disparition de son frère, il a déclaré que "Travis sera retrouvé, que les ovnis sont amicaux." Le GSW a objecté :



Déctecteur de mensonge.

"Comment savez-vous que Travis sera retrouvé ?". Duane a dit "J'ai un pressentimment, un fort pressentiment." Le GSW a demandé "Si les 'capteurs' de l'ovni vont rendre Travis, aurez-vous un appareil photo pour immortaliser ce grand événement ?" Duane, "Non, si j'ai un appareil photo 'ils' ne le rendront pas."
La mère des Walton n'a pas démontré une émotion débordante lors de la "perte" de Travis. Elle a dit que les ovnis ne feront pas de mal à son fils, qu'il
sera rendu et que des ovnis ont été vus par sa famille de nombreuses fois.



Endroit où Travis a appelé sa soeur.

Les Walton ont refusé toute aide scientifique extérieure ou quiconque qui doutait logiquement de la portion d'enlèvement de l'histoire.
Les media et le GSW ont été honnêtes avec les témoins. Cependant, lorsque l'histoire à commencé à "dériver" les Waltons n'ont parlé qu'aux gens qui ne
doutaient pas de l'histoire d'enlèvement.
L'APRO s'est impliquée et a critiqué le GSW et le Dr. Hynek pour avoir adopté une position négative sur la rencontre.
Les Waltons ont "vendu" leur histoire au National Enquirer et l'histoire a été complètement déformée de la vérité.




Lieu où est apparu l'OVNI.

L'enquête sera longue et difficile et les expertises contradictoires. Walton et ses amis seront, des années durant, tournés en ridicule et accusés de
supercherie. On dira que Walton fut sous l'empire d'une drogue, qu'il avait halluciné. Lui et ces compagnons seront soumis au détecteur de mensonges, à des interrogatoires croisés, qui ne permettront pas d'infirmer leur témoignage.

SITE OFFICIEL : ICI



- Haut de page -

 
 



Créer un site
Créer un site